La détente…avec grand style

Ashley Freeborn
Par Rasheed Clarke

Ashley Freeborn, cofondatrice de la compagnie de tenues de détente Smash + Tess, nous parle de l’adversité causée par la maladie de Crohn, de l’entreprise qu’elle mène avec ses meilleurs amis et de sa réalité de nouvelle maman.

Le soir de l’examen de synthèse menant au diplôme de maîtrise, Ashley Freeborn ne pouvait arrêter de vomir. Ensuite sont venues les crampes. Et la diarrhée.  Et les saignements. Et la déshydratation. Et la nervosité caractéristique des moments précédant une épreuve académique importante ne pouvait toutefois pas justifier la présence de tous ces symptômes.

Cet examen intégral représentait le point culminant de plusieurs années de problèmes digestifs intermittents. Mais ce n’est que six mois plus tard, après avoir maigri de 40 livres, que cette femme alors âgée de 29 ans a reçu un diagnostic de maladie de Crohn.

« Le médecin qui a posé mon diagnostic n’était pas du tout délicat dans son approche, se rappelle Ashley. Peu de temps après ma colonoscopie, il a commencé à me faire part de tous les aspects négatifs reliés à cette maladie, y compris la possible difficulté d’avoir des enfants. Pour être honnête, j’avais le sentiment que ma vie s’arrêtait de manière brutale. »

Mais la vie d’Ashley s’est poursuivie. Elle a terminé sa maîtrise, s’est établie professionnellement dans le secteur de la formation et de la culture corporatives et a quitté sa ville natale de Vancouver pour aller s’installer à Los Angeles afin de faire progresser sa carrière. Pendant tout ce temps, les médicaments parvenaient à maîtriser les symptômes de sa maladie de Crohn.

Bien que son travail de jour fût satisfaisant, Ashley ressentait encore le besoin d’exprimer sa créativité, ce pourquoi elle a opté pour le monde de la mode. Elle s’est inscrite à un programme d’été en mode à Condé Nast à Londres, puis elle a parlé avec sa mère, Teresa.

« Trouver des pyjamas bien agencés faisait partie depuis toujours de nos traditions favorites de la nuit de Noël, explique Ashley. Cependant, au fil des années, cela devenait de plus en plus difficile de trouver des vêtements de détente jolis et confortables que nous appréciions vraiment. »

Le duo mère fille a alors créé Smash + Tess pour se lancer dans la création d’une gamme de tenues de détente stylisées. Peu de temps après, la meilleure amie d’enfance d’Ashley, Mercedes LaPorte, décidait de participer à l’aventure. Grâce à leur travail d’équipe, cette gamme de vêtements a connu un franc succès, et l’entreprise a gagné des clients, des fans et des adeptes dans les médias sociaux partout dans le monde.

Smash-and-Tess-Team-1.jpg

« Il n’y a rien de mieux que de travailler avec ma maman et ma meilleure amie! Je suis constamment inspirée et mise au défi par les deux », déclare Ashley.

Mercedes et Teresa représentent, bien sûr, plus que de simples partenaires d’affaires pour Ashley. Elles ont été ses plus proches confidentes pendant son combat contre la maladie de Crohn, combat dont elle ne parlait pas beaucoup jusqu’à tout récemment.

« Je leur dis tout, les bonnes choses comme les mauvaises. Ces jours ci, les médicaments ne réussissent pas à maîtriser mes symptômes. De manière générale, j’éprouve de la douleur, je me sens ballonnée et fatiguée et je perds mes cheveux. Plus que jamais, je dois me fier à ces deux personnes alors que Smash + Tess prend de l’essor et poursuit sa croissance », dit Ashley.

Plus tôt cette année, Mercedes et Teresa ont adopté l’idée d’Ashley consistant à créer une barboteuse édition spéciale pour souligner la Journée mondiale des maladies inflammatoires de l’intestin. La barboteuse Bella Burgundy a contribué à sensibiliser davantage les gens à la maladie de Crohn et à la colite ulcéreuse, les deux principales formes de maladies inflammatoires de l’intestin, et Smash + Tess a fait don des produits des ventes de ce vêtement à Crohn et Colite Canada.

« Nous étions emballés lorsqu’Ashley est entrée en contact avec nous, explique Catherine Hinton, vice présidente, Développement à Crohn et Colite Canada. Le fait qu’elle voulait utiliser son entreprise comme plateforme pour sensibiliser le public à la maladie de Crohn et à la colite, tout en amassant des fonds, témoigne vraiment de son altruisme et de sa volonté d’aider les autres. »

Une des personnes s’étant procuré le vêtement d’édition limitée était l’Olympienne Alyx Treasure, spécialiste du saut en hauteur et défenseure des personnes atteintes de la maladie de Crohn, qui a également contribué à passer le mot à propos de la barboteuse sur son compte Instagram.

« Recueillir des fonds avec Smash + Tess pour cette barboteuse d’édition limitée représentait beaucoup pour moi, explique Alyx. Le fait que ce vêtement soit confectionné par une femme extraordinaire atteinte de la même maladie que moi le rendait vraiment spécial. Et en plus, je l’adorais! Je déteste porter des vêtements serrés, surtout les jours où mon corps se comporte en rebelle, et cette barboteuse est devenue un incontournable de ma garde robe. »

Alors que sa compagnie continue de connaître le succès, Ashley s’occupe en priorité de sa santé et de sa fille âgée d’un an, Francesca (aussi connue sous le nom de Frankie).

« Être mère en souffrant de la maladie de Crohn représente assurément le plus important défi pour moi. Je suis vraiment malade depuis la naissance de Frankie; il me faut donc compter plus que jamais sur le soutien de mon mari et de ma famille. Cela consiste à déléguer, à demander de l’aide, ce que j’ai de la difficulté à faire », déclare Ashley.

« Mais je me sens vraiment chanceuse et privilégiée chaque jour d’avoir une petite fille forte et en santé pour me mettre au défi et me motiver. J’ai hâte de retrouver la santé pour avoir plus d’énergie à lui consacrer. »

Les jours où Ashley ne peut porter de vêtements pourvus d’une ceinture montée, en raison de l’inconfort causé par la maladie de Crohn, elle a un lot de barboteuses vers lesquelles se tourner. « C’est suffisamment extensible et assez doux pour pouvoir être mis et enlevé facilement », déclare t elle.

Et au beau milieu de toutes ses activités, Ashley trouve encore la volonté d’aider le grand public à comprendre davantage les maladies inflammatoires de l’intestin. Selon son expérience, les gens entendent peut être parler de la maladie de Crohn et de la colite, mais ils ne comprennent toujours pas l’impact qu’ont ces maladies chroniques.

« Je crois que plusieurs d’entre nous luttons avec la maladie et n’en parlons pas, car ce n’est pas très sexy. Mais il est temps de mettre fin au silence, de parler de notre expérience, afin que la maladie soit davantage discutée et que, conséquemment, on consacre plus d’argent et d’efforts à la découverte d’un traitement curatif », dit Ashley.  

« J’ai passé des années à lutter contre la maladie, et maintenant j’ai une belle petite fille; j’ai fini par réaliser que c’est un combat quotidien et je suis simplement reconnaissante de toute cette vie que j’ai la chance de vivre. »

  • Les taux de ces maladies au Canada figurent parmi les plus élevés du monde.
  • 1 CANADIEN SUR 150 VIT AVEC LA MALADIE DE CROHN OU LA COLITE
  • Pour la première fois, les familles nouvellement arrivées au Canada contractent la maladie de Crohn et la colite
  • Depuis 1995, l’incidence de la maladie de Crohn chez les enfants canadiens de 10 ans et moins a presque doublé
  • Les gens sont le plus souvent diagnostiqué avant 30 ans.