Le Projet GEM

gem-new-banner-FR.png

Le Projet GEM (sur les facteurs Génétiques, Environnementaux, et Microbiens) de Crohn et Colite Canada est une étude de recherche globale qui a pour objet de tenter de découvrir les déclencheurs possibles de la maladie de Crohn. Plus nous en savons à propos des causes possibles de la maladie de Crohn, plus nous nous rapprochons non seulement d’un traitement curatif, mais également de la capacité à empêcher la maladie de se manifester au départ.
 
Lancé en 2008, le Projet GEM s’est donné comme objectif de recruter des parents au premier degré de personnes atteintes de la maladie de Crohn. Les participants recrutés n’étaient pas atteints de la maladie de Crohn, mais ils allaient faire l’objet d’une surveillance visant à établir s’ils contracteraient la maladie. Les chercheurs ont fait le suivi de leur régime alimentaire, de leur fonction immunitaire, de leur barrière intestinale, de leur microbiome, de leurs facteurs génétiques et de leur environnement. En examinant ces aspects, les chercheurs espéraient cibler les déclencheurs de la maladie de Crohn chez les participants qui ont fini par recevoir un diagnostic de maladie inflammatoire de l’intestin. 
 
« Si nous parvenons à comprendre les raisons pour lesquelles la maladie se manifeste chez les membres de la famille… et s’il s’agit d’un facteur modifiable…pourrions nous réduire le risque qu’une personne finisse par contracter la maladie de Crohn? »
 
Dr Tony Otley
Responsable des volets gastroentérologie et alimentation au Centre de soins de santé IWK, Halifax

 
Situation actuelle du projet
 
En date de juin 2018, le Projet GEM :

  • comptait 107 centres de recrutement dans le monde, notamment au Canada, en Israël, aux États Unis, en Suède, au Royaume Uni, en Nouvelle Zélande et en Australie;
  • avait recruté 5 085 parents au premier degré de personnes atteintes de la maladie de Crohn;
  • avait parmi ses participants 70 personnes qui avaient reçu un diagnostic de maladie de Crohn;
  • s’attendait à ce que 75 de ses participants contractent la maladie de Crohn d’ici la fin de 2018.

gem-global-map-fr-1.jpg

Ce que le Projet GEM peut nous révéler, et où il peut nous mener 
 
Les chercheurs ont découvert que certains biomarqueurs – changements dans le sang et le tissu – avaient commencé à apparaître plus fréquemment chez certaines personnes parmi les participants ayant contracté la maladie de Crohn. Une analyse plus approfondie de ces biomarqueurs donnera aux chercheurs la possibilité d’élaborer des tests prédictifs qui peuvent permettre d’identifier les personnes qui contracteront la maladie, avant même que les symptômes n’apparaissent.
 
Pour leur part, les tests permettent ensuite de procéder plus rapidement aux interventions médicales nécessaires au besoin, de prévoir des traitements plus adaptés et personnalisés, de réduire les coûts de soins de santé et, qui plus est, d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie de Crohn.
 
« Certes, il est connu que des facteurs génétiques sont en cause dans l’apparition de la maladie de Crohn. Toutefois, il importe de mieux comprendre pourquoi ces éléments font en sorte que la maladie se développe chez certaines personnes, et chez d’autres, pas. Notre objectif de recrutement est atteint et une population de patients significative sur le plan statistique présente maintenant la maladie de Crohn; nous pouvons donc travailler à cerner les biomarqueurs qui entraînent l’apparition de la maladie. »
 
Dr Ken Croitoru
Principal chercheur et architecte du Projet GEM, Hôpital Mount Sinai, Toronto

 
La plus grande ambition des chercheurs du Projet GEM consiste à acquérir une meilleure connaissance des facteurs déclenchant la maladie de Crohn, afin de pouvoir trouver des manières d’empêcher que la maladie se manifeste au départ.
 
Bien que le Projet GEM mette l’accent sur la maladie de Crohn, les résultats obtenus dans le cadre de la recherche permettront aussi de mieux comprendre la colite ulcéreuse, maladie inflammatoire de l’intestin similaire, ce qui pourrait déboucher sur la mise au point de traitements mieux ciblés et plus efficaces.
 
« Lorsque vous souffrez de la maladie de Crohn, toute votre famille souffre. J’ai subi trois interventions chirurgicales et il m’a fallu me rendre un nombre incalculable de fois à l’urgence. Tout cela a été incroyablement difficile pour toute notre famille, mais plus particulièrement pour mes garçons. Non seulement le Projet GEM représente-t-il une activité de recherche d’une grande importance, mais en plus, grâce à lui, les membres de la famille sentent qu’ils contribuent à aider les chercheurs à mieux comprendre la maladie et, un jour peut-être, à découvrir un traitement curatif contre elle. »
 
Sherry, mère de deux garçons qui participent au Projet GEM 

 
Nouvelles

Une étude sur les causes de la maladie de Crohn franchit une étape majeure 
 
Ce projet de recherche inédit est dirigé par Crohn et Colite Canada et piloté par le Dr Ken Croitoru à l’Hôpital Mount Sinai à Toronto. Le Projet GEM a été financé par Crohn et Colite Canada et le Leona M. and Harry B. Helmsley Charitable Trust.

  • Les taux de ces maladies au Canada figurent parmi les plus élevés du monde.
  • 1 CANADIEN SUR 150 VIT AVEC LA MALADIE DE CROHN OU LA COLITE
  • Pour la première fois, les familles nouvellement arrivées au Canada contractent la maladie de Crohn et la colite
  • Depuis 1995, l’incidence de la maladie de Crohn chez les enfants canadiens de 10 ans et moins a presque doublé
  • Les gens sont le plus souvent diagnostiqué avant 30 ans.